Faits et chiffres

Depuis sa création, le Fonds de l’OIM pour le développement a aidé des Etats Membres remplissant les conditions requises à mettre en place plus de 600 projets novateurs dans le monde entier qui visent à renforcer leurs capacités de gestion des migrations. Le souci d’assurer un juste équilibre régional et un accès équitable à tous les Etats Membres remplissant les conditions requises sont des critères essentiels de sélection des projets.

Le Fonds de l’OIM pour le développement finance un large éventail d’activités de renforcement des capacités. Le diagramme ci-après donne un aperçu des domaines thématiques couverts en 2016.

Activités menées depuis l'introduction de la nouvelle ligne de crédit en 2008 :

Formation dispensée à plus de 32 504 personnes dans le monde, dont des fonctionnaires gouvernementaux, des représentants de la société civile et des migrants.


42 dispositifs de gestion des migrations fournis à l’échelle mondiale, dont des systèmes d’identification personnelle et d’enregistrement, des lecteurs de passeports, des ordinateurs, des logiciels, des caméras et des systèmes de vérification des documents de voyage. 


268 études et rapports réalisés dans le monde à l’intention de l’OIM et de gouvernements partenaires, dont 32 profils migratoires.

 


38 manuels sur les programmes et les politiques dans les domaines suivants : gestion de la migration de main-d’œuvre, lutte contre la traite, migrations sûres, migration et santé, et droit international de la migration, publiés aux fins d’utilisation à l’échelle régionale et mondiale.


41 installations de gestion des migrations mises en place dans le monde, dont des centres de documentation et d’information pour migrants, des postes‑frontières, des services d’immigration et des unités d’appui à  la gestion des migrations.