Renforcement des capacités du Gouvernement en matière de gestion intégrée des frontières en Bosnie-Herzégovine

Renforcement des capacités du Gouvernement en matière de gestion intégrée des frontières en Bosnie-Herzégovine

Europe
IB.0030
BA10P0002
100,000
Bosnia and Herzegovina
Immigration and Borders
National
Actif

Ce projet a pour objectif de contribuer au renforcement de la gestion des migrations et des frontières en Bosnie-Herzégovine, conformément aux pratiques exemplaires et aux normes de l’UE. Cet objectif sera atteint en veillant à ce que la législation et les documents stratégiques nationaux relatifs à la gestion des frontières contiennent des mesures appropriées pour faire face à la situation
migratoire actuelle et soient, en outre, conformes aux normes de l’UE, en particulier au règlement (UE) 2016/1624 relatif au corps européen de garde-frontières et de garde-côtes et à la prochaine stratégie pour la gestion intégrée des frontières.

Le projet devrait avoir pour effet direct l’adoption par les institutions nationales d’instruments nouveaux/révisés visant à surmonter les difficultés que pose la gestion des migrations et des frontières, conformément au concept de gestion intégrée des frontières de l’UE et aux principes de gestion humaine des migrations. A cette fin, l’OIM appuiera l’élaboration et l’adoption de deux nouveaux documents de portée nationale, à savoir la stratégie et le plan d’action 2019-2021 pour la gestion intégrée des frontières, en apportant une expertise technique, en soutenant un processus de consultation inclusif et en diffusant et en lançant ces deux documents à l’échelle régionale (produit 1.1). L’OIM élaborera en outre une cartographie de la législation nationale existante relative à la gestion des frontières en la comparant aux normes de l’UE en la matière (produit 1.2). Les recommandations issues de cet exercice seront utilisées pour orienter la mise en conformité du cadre juridique national avec l’acquis de l’UE (produit 1.3). L’OIM lancera ce processus en facilitant des consultations entre les acteurs compétents et en proposant son expertise aux fins d’amendement/rédaction d’un certain nombre de lois et/ou règlements. Les activités prévues seront mises en œuvre en partenariat avec le Ministère de la sécurité et en coopération avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).